FilmFatal, producteur de Roulette, récompensé au Webfest de Séoul

Alors que Roulette sort en France, FilmFatal producteur du film, s’implique désormais dans la série Freelancers dont la deuxième saison est en cours de production.

Par ailleurs, la première saison vient d’être récompensée par le prix de la meilleure photographie au Webfest de Séoul en Corée du Sud.

Et ce n’est peut être qu’un début car Freelancers est nominé dans deux catégories au Minnosota Webfest.

Pour en savoir un peu plus, voici l’adresse du teaser en allemand de Freelancers, où l’on retrouve Gunnar Titzmann, l’un des personnages principaux de Roulette :

NB : Sin’Art se spécialise dans le cinéma indépendant allemand afin de permettre à un public curieux de découvrir ce cinéma riche et foisonnant. Roulette est le troisième film allemande que Sin’Art édite en DVD avec Dead Past et Verloren. Retrouvez la collection Filmriß ici

Bearkittens – une opération de promotion qui fait mouche

En parallèle à la collection Filmriss nous permettant de vous faire découvrir le cinéma indépendant allemand, nous vous proposons de découvrir d’autres films du même genre, inédits ou non, grâce à notre partenaire Thrillerallee.com.

Ainsi, régulièrement, nous alimentons Thrillerallee.com avec des articles consacrés à des films proches des oeuvres que nous défendons avec Sin’Art.

Cette semaine, vous pouvez lire notre critique consacrée à l’inédit Bearkittens, un projet monté par les étudiantes d’une école d’art dramatique de Hambourg pour promouvoir leurs talents.
cliquez ici pour lire l’article.

NB : L’équipe Sin’Art s’investit dans le cinéma indépendant allemand afin de permettre à un public curieux de découvrir ce cinéma riche et foisonnant. Cliquez ici pour consulter les films disponibles.

Sueurs Froides a 25 ans

En octobre 1994 sortait le premier numéro de Sueurs Froides…

La couverture affichait un sommaire éclectique ; Frankenstein : de Shelley à Whale, Orange Mécanique, Chair pour Frankenstein & Du Sang pour Dracula, Dario Argento, Jörg Buttgereit…

Après ce premier numéro, nous avons sorti une dizaine de numéro en format papier, deux dizaines en PDF, alimenté un site.

Mais pas seulement car, si Sin’Art existe, c’est aussi pour beaucoup grâce à Sueurs Froides. En effet, en 1998, l’objectif premier de la création de l’association était d’offrir une base légale au fanzine.

Sin’Art s’est développée de son côté, et est devenue une boutique de VPC dédiée au cinéma de genre, mais aussi un éditeur de fanzines et de films en DVD.

Nous aurions aimé fêter cet anniversaire en mettant dans vos mains un Sueurs Froides numéro 37, malheureusement nous n’y arriverons pas. Il nous reste encore pas mal de travail pour boucler ce numéro tel que nous le désirons.

En attendant, n’hésitez pas à consulter les anciens numéros, tous disponibles librement sur cette page dédiée : http://www.sueursfroides.fr/anciensnumeros/

NB : Sin’Art accompagne la production de fanzines en partageant ses expériences et savoir-faire. Toutes Les Couleurs du Bis, Grausam Rouge, Cinétrange et Sueurs Froides bénéficient d’un accompagnement technique (impression, valorisation, distribution), d’une prise en charge financière (dont la mise en place de partenariats) et d’une équipe dédiée à la relecture du contenu (orthographe, syntaxe…). Retrouvez nos fanzines ici :

Suggestion pour Halloween : Le voleur de cadavres

Une bonne soirée d’Halloween se doit de comporter un film récent et un film ultra sérieux des années 80, voire les deux si possible. Si vous avez le temps, pourquoi ne pas rajouter un petit film trash en première partie de soirée pour détendre un peu l’atmosphère avant de passer aux choses sérieuses ?

Un film plus ancien s’impose d’autant plus qu’ils sont souvent courts. Dans ce domaine, la scare-ific collection peut faire l’affaire. Si vous avez déjà tout vu, pas d’inquiétude, dans l’optique de sortir de l’ombre des films oubliés du passé, nous vous proposons de découvrir le Voleur de cadavres de Wallace Fox, avec Bela Lugosi.

Lecture sur sueursfroides.fr.

NB : Avec The Scare-ific Collection, Sin’Art sort de l’ombre des films oubliés des années 30, 40 et 50. Retrouvez la collection ici.

Élisabeth Báthory au cinéma

Dans un précédent article, nous avons évoqué l’histoire de la comtesse Báthory source d’influence du Retour des Damnés, roman de l’Italien Mario Pinzauti édité en français par Sin’Art. Nous avons écrit que la légende était probablement fausse, que la comtesse ne s’était pas baignée dans le sang de jeunes vierges pour contrer les ravages du temps. Néanmoins, cela ne l’a pas empêchée d’être à l’origine d’une liste impressionnante de films que nous vous proposons de découvrir.

Vous trouverez l’article sur le site de Sueurs Froides en cliquant sur le lien..

Sin’Art se passionne pour les livres avec la collection Hantik Books dédiée à la littérature populaire. Premier titre de la collection, le Retour des Damnés est une série B littéraire qui évoque de façon magistrale mais délicieusement bis la légende de la Comtesse Báthory. Retrouvez la collection ici.

Livrets et marque-pages de Verloren et de Roulette

Nous venons de recevoir les livrets de Verloren et de Roulette. Ceux-ci seront inclus dans les DVD vendus sur le site de Sin’Art.

Le livret de Verloren propose une analyse par Emmanuelle Le Gagne du film de Marco Pultke. La mise en page a été réalisée par John Capone.

Le booklet du Roulette de Julian Schöneich, quant à lui, propose un texte rédigé par André Quintaine sur les films dont le thème principal est la roulette russe. La mise en page a cette fois-ci été confiée à Wilfried Fourrez.

Les couvertures sont en couleurs et l’intérieur en noir et blanc. Chaque livret comporte 8 pages.

Comme d’habitude, nous avons également réalisé des marque-pages que nous glisserons dans les colis d’achats sur Sin’Art db pour faire la promotion de nos deux petits bébés.

Pour l’instant, le pressage n’est pas encore lancé car nous attendons le feu vert de notre partenaire Artus Films.

NB : Sin’Art se spécialise dans le cinéma indépendant allemand afin de permettre à un public curieux de découvrir ce cinéma riche et foisonnant. Verloren et Roulette sont les deuxième et troisième films allemands que Sin’Art édite en DVD après Dead Past en 2015. Retrouvez la collection Filmriß ici

Passez un Scare-ific vendredi 13

Un vendredi 13, ce n’est pas fréquent, alors il faut marquer l’événement. Ainsi, nous vous proposons de passer la soirée avec la Scare-ific collection… Un vieux film en noir et blanc, mêlant humour et épouvante… Ça paraît pertinent. Si vous n’êtes toujours pas convaincu, nous allons vous décider en proposant les 5 premiers volumes de la collection au prix de 5 € l’unité jusqu’à lundi. Profitez-en, voyons !

NB : Avec The Scare-ific Collection, Sin’Art sort de l’ombre des films oubliés des années 30, 40 et 50 : ici :

Verloren et Roulette, le bout du tunnel…

La phase de test de DVD est terminée… Merci à Charlotte, Marie, Claire et Damien.

Nous avons quasi corrigé tout ce qui a été remonté.

Nous n’avons laissé que deux ou trois babioles qui ne sont pas des erreurs mais plutôt des choses à améliorer pour nos prochains DVDs, comme par exemple la création de titres pour chaque chapitre…

L’important, pour nous, était de nous assurer que les sous-titres étaient bien calés, qu’ils s’affichaient correctement, etc.

Nous sommes maintenant dans le dur… Nous attendons le devis pour lancer la production !

Et nous envisageons une livraison des DVDs en septembre/octobre…

Vous pourrez enfin découvrir Roulette et Verloren, deux films indépendants allemands que nous souhaitons vous montrer et sur lesquels nous travaillons depuis deux ans.

NB : Sin’Art se spécialise dans le cinéma indépendant allemand afin de permettre à un public curieux de découvrir ce cinéma riche et foisonnant. Verloren et Roulette sont les deuxième et troisième films allemands que Sin’Art édite en DVD après Dead Past en 2015. Retrouvez la collection Filmriß ici

Exhibez la poésie macabre de Blue Holocaust sur votre écran

Nul doute que Blue Holocaust, le chef-d’œuvre de Joe D’Amato, jouit d’une certaine poésie macabre, que Grausam Rouge s’est évertué à retranscrire en lui consacrant les 20 pages de son cinquième numéro.

Dorénavant, cette poésie pourra s’afficher sur vos ordinateurs grâce à ce fond d’écran réalisé par Xavier Adam.

Cliquez ici pour télécharger le fond d’écran.

Si nécessaire, un tutoriel pour installer un écran de veille sur votre ordinateur est disponible en suivant lien.

NB : Sin’Art accompagne la production de fanzines en partageant ses expérience et savoir-faire. Toutes les Couleurs du Bis, Grausam Rouge, Cinétrange et Sueurs Froides bénéficient d’un accompagnement technique (impression, valorisation, distribution), d’une prise en charge financière (dont mise en place de partenariats) et d’une équipe dédiée à la relecture du contenu (orthographe, syntaxe…). Retrouvez nos fanzines ici.

Votre bureau dédié à One Body Too Many

Jean Parker et Jack Haley, vedettes de One Body Too Many, s’affichent sur le bureau de votre ordinateur grâce au fond d’écran que nous nous sommes amusés à bricoler ; Merci à notre graphiste Wilfried.

Cliquez ici. pour télécharger le fond d’écran, plusieurs formats sont disponibles dans l’archive.

NB : Avec The Scare-ific Collection, Sin’Art sort de l’ombre des films oubliés des années 30, 40 et 50. One Body Too Many est le sixième volume de la Scare-ific collection. Il s’agit d’un whodunit se déroulant durant une nuit de terreur à l’intérieur d’un manoir truffé de passages secrets.

Les précédents volumes de la Scare-ific Collection :
• Condemned to Live de Frank R. Strayer (1935)
• The Bat de Roland West (1926)
• Tomorrow At Seven de William Night (1933)
• The Death Kiss d’Edwin L. Marin (1932)
• Black Dragons de William Nigh (1942)

Retrouver tous les volumes sur cette page.