Test combo DVD/Blu-ray Le Trône de feu – Artus Films

Artus on le sait est un éditeur de référence pour Jess Franco sur le territoire français : déjà 16 sorties… et l’édition de la bible d’Alain Petit en la matière. Aussi, outre les qualités formelles du film, ne peut-on que conseiller cette ressortie (au double format Blu Ray + dvd), ne fut-ce que parce que le master utilisé (visiblement américain) upgrade avec bonheur celui de la sortie dvd du début des années 2000 (ouf, les protagonistes sortent enfin de l’ombre !), mais aussi parce qu’il nous donne accès, outre au doublage français, à la version sonore anglaise (rappelons que Christopher Lee est au casting). Cette dernière version comporte cependant quelques passages en Allemand. On suppose que les extraits en question avaient été coupés avant réalisation du doublage anglais. Rien de grave, mais bizarre cependant de ne pas alors avoir réintégré la VF. En interview, Jess s’est jadis plaint d’avoir dû accepter l’existence de 5 montages selon les pays. Alain Petit dans son indispensable ouvrage sur Jess Franco recense les versions. Celle éditée par Artus semble avoir reconstitué un montage complet (hors une scène, placée cependant en bonus).

Image

Son

Bonus

Intérêt final

Les +

  • Au rang des bonus, outre quelques bande annonce (US pour celle du TRÔNE DE FEU), on aura droit à une jolie sélection d’affiches et de photos d’exploitation, mais surtout à une scène coupée (et non entièrement sonorisée). Celle-ci, de toute évidence située en début de métrage, après la mort d’Alicia, voit sa sœur désespérée prête à se suicider, mais sauvée in extremis par Harry qui va dès lors en tomber amoureux. Présente sur les copies françaises selon Alain Petit et sans doute coupée ailleurs pour raison de rythme, elle apporte certes un complément de contexte… mais déforce un peu la crédibilité de la relation entre les amants : ceux-ci viennent de se rencontrer et pourtant leur amour apparaît déjà comme indestructible. Belle trouvaille cependant de l’avoir placée en bonus. Enfin, l’appareil éditorial se complète d’une intervention de Stéphane du Mesnildot, auteur de l’excellente monographie « Jess Franco, Energies du fantasme ».

Les –

  • Quelques petits regrets cependant, l’absence d’une part de l’excellente interview de Jess Franco et de Christopher Lee réalisée pour la sortie Blue Underground de 2003… et qui était disponible sur le dvd français d’alors ; d’autre part des versions alternatives de séquences dans lesquelles, selon le pays d’exploitation, le montage optait pour plus ou moins de nudité (certaines séquences étant dès lors tournées en deux versions). On ne peut pas tout avoir … (sauf les complétistes).

Philippe Delvaux

Lire la critique du film sur le site de Sueurs Froides :

Acheter le film chez Metaluna Store

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Indiquez le résultat pour valider votre commentaire + 85 = 93